Faire une donation au dernier vivant entre époux

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en décembre 2019

Sommaire

Faire une donation au dernier vivant entre époux

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

 

Au décès d'un conjoint, l'époux survivant reçoit une part d'héritage. Il est possible d'augmenter cette part jusqu'à une certaine limite, grâce à la donation entre époux.

Il convient dans un premier temps de calculer le montant maximum qu'il est possible de donner, puis de s'adresser à un notaire afin d'établir un acte légal.

Voici toutes les clés pour savoir comment faire une donation au dernier vivant entre époux.

1. En présence de descendants

Si le ou les époux donateurs ont des descendants, ils ne peuvent donner au conjoint que dans une certaine limite, selon que la donation porte sur la pleine propriété ou l'usufruit.

Donnez la pleine propriété

Si la donation entre époux concerne la pleine propriété, le conjoint survivant jouira des droits de propriété, d'usage et de revenus des biens concernés.

  • Si l'époux donataire a au moins trois enfants, il ne peut donner que le quart de sa quotité en pleine propriété à son conjoint.
  • S'il a deux enfants, il ne peut lui donner que le tiers de sa succession.
  • S'il a un enfant, il ne peut lui faire don que de la moitié de sa succession.

Donnez en pleine propriété et en usufruit

Si le donataire choisit de céder une partie de sa quotité en pleine propriété et une autre en usufruit, ce peut être dans la limite de :

  • 3/4 de sa quotité en usufruit ;
  • 1/4 de sa quotité en pleine propriété.

Donnez en usufruit uniquement

Un conjoint peut donner la totalité de sa quotité en usufruit à l'époux survivant.

2. En l'absence de descendants

Si l'époux donataire n'a pas de descendants, il peut donner l'intégralité en pleine propriété de sa quotité au conjoint survivant.

3. Choisissez la forme de la donation entre époux

Insérez la donation au contrat de mariage

La donation au dernier vivant peut être insérée au sein du contrat de mariage. Dans ce cas, elle est irrévocable.

Effectuez l'acte au cours du mariage

La donation au dernier vivant entre époux peut être effectuée au cours du mariage. Dans ce cas, elle peut être révoquée :

  • Par les parents du défunt, si aucun descendant n'existe au moment du décès. Les parents pourraient alors demander une rétrocession des donations qu'ils avaient effectuées au défunt.
  • Par le donateur lui-même, sans en aviser le conjoint donataire.

4. Confiez la rédaction de l'acte à un notaire

L'acte de donation entre époux au dernier vivant doit être rédigé par un notaire. Les conjoints ont intérêt à s'adresser à une étude proche de leur domicile, en consultant l'annuaire des notaires de France.

5. Révocation judiciaire de la donation

Une donation au dernier vivant entre époux est révocable judiciairement lorsque le bénéficiaire de la donation a fait preuve d’ingratitude, à savoir :

  • il a porté atteinte à la vie du donateur ;
  • il s’est rendu coupable de délits ou injures à l'encontre du donateur ;
  • il ne subvient pas aux besoins du donateur en situation précaire.
Succession

Succession : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour faire les bons choix
  • Des conseils sur les démarches et modalités
Télécharger mon guide

Aussi dans la rubrique :

À savoir

Sommaire