Héritiers réservataires

À jour en Novembre 2017

Écrit par les experts Ooreka

La liberté du testateur est limitée dans la proportion de la quotité disponible : la loi assure la protection des héritiers réservataires.

Homme et tirelire cochon au premier plan, famille au second

De son vivant, il est possible de prévoir un testament afin d'avantager un héritier ou un tiers à sa succession, en lui transmettant tout ou partie de son patrimoine.

Le testateur a le choix entre plusieurs formes de testament : testament authentique, testament olographe ou testament mystique.

Légalement, la quote-part de succession protège les héritiers réservataires.

Héritiers réservataires : les enfants

Lorsque le défunt laisse un ou plusieurs enfants, il ne peut disposer de la totalité de son patrimoine de son vivant.

En effet, la loi impose la transmission obligatoire d'une partie du patrimoine du défunt aux enfants.

Les enfants sont des héritiers réservataires.

À noter : lorsque la succession présente un caractère international et dans la situation où la règle de conflit de lois désigne une loi étrangère qui ne connaît pas la réserve héréditaire, la première chambre civile de la Cour de cassation a déclaré dans deux arrêts du 27 septembre 2017 (n° 16-13.151 et n° 16-17.198) « qu'une loi étrangère désignée par la règle de conflit qui ignore la réserve héréditaire n'est pas en soi contraire à l'ordre public international français ». Dans ces conditions, il s'avère donc donc possible d'exhéréder un héritier réservataire.

Calcul réserve héréditaire pour les héritiers réservataires

La réserve héréditaire est la part qui revient aux enfants et dont le défunt ne peut pas disposer librement.

Les enfants se partagent la réserve héréditaire à parts égales, le défunt peut disposer librement de la quotité disponible (au profit d'un héritier ou d'un tiers).

Tableau de réserve héréditaire pour les héritiers réservataires

Voici un tableau synthétique des parts attribuées à la réserve héréditaire et à la quotité disponible :

Héritiers réservataires : calcul de la réserve héréditaire
Le défunt laisse : Réserve héréditaire Quotité disponible
1 enfant ½ du patrimoine ½ du patrimoine
2 enfants ⅔ du patrimoine ⅓ du patrimoine
3 enfants et + ¾ du patrimoine ¼ du patrimoine

Héritiers réservataires : dispositions importantes

Les enfants bénéficient des mêmes dispositions qu'ils soient légitimes, naturels, adultérins ou adoptés.

Lorsque le défunt a consenti - de son vivant - une donation au profit de ses enfants, il lui consent en avance sur héritage ou hors part successorale : selon le cas de figure, la donation s'impute sur la réserve de l'enfant ou sur la quotité disponible.

La seule hypothèse dans laquelle le défunt peut disposer de la réserve héréditaire est celle de la renonciation d'un enfant.

Exemple : X décède en laissant un patrimoine de 300 000 € et 2 enfants Y et Z. En principe, il ne peut disposer, par donation ou testament, que de 1/3 de son patrimoine. Y reçoit 100 000 €, Z reçoit 100 000 € et le bénéficiaire de la donation ou du testament peut recevoir maximum 100 000 €. Mais Y a renoncé intégralement à sa réserve ; dans ces conditions, Z reçoit 100 000 et X dispose librement de 200 000 €.

Lorsque le défunt n'a prévu aucun testament ni aucune donation de son vivant, les enfants reçoivent l'intégralité de la succession.

Conjoint survivant : héritier réservataire par défaut

En l'absence d'enfants et de parents du défunt, le conjoint survivant est réservataire.

Le conjoint survivant est réservataire pour un quart du patrimoine de l'époux défunt en pleine propriété.

Lorsque le défunt ne laisse ni enfants, ni ses parents :

  • il ne peut disposer librement que des trois quarts de son patrimoine,
  • le quart restant est obligatoirement dévolu à son conjoint survivant.

Le concubin et le partenaire de PACS ne sont pas réservataires.

Lorsqu'une donation ou une disposition testamentaire empiète sur la réserve héréditaire, les héritiers réservataires peuvent exercer une action en réduction.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Vous avez besoin d'une réponse sur une question juridique ?

Avec , le service qui facilite l'accès au droit et à la justice partout en France et pour tous, pour 30€ seulement (prix fixe) :

Une réponse immédiate sur vos droits

Un échange personnalisé avec nos experts juridiques

Une durée de communication illimitée

Poser une question

Vous voulez organiser vos frais de succession ?

Faites une simulation gratuite !

Optimisez vos frais de succession.

Gratuit et sans engagement !



Pour aller plus loin


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides

Tout le guide pratique succession

Tout le guide pratique