Frais de succession

À jour en Décembre 2016

Écrit par les experts Ooreka

Le montant des frais de succession ou frais notariés dépend des actes accomplis et de la valeur des biens concernés.

Porte-monnaie avec billets

En l'absence de dispositions du défunt, la dévolution de la succession est dite « ab intestat » : sans testament. La transmission du patrimoine aux héritiers est alors organisée par la loi.

Cette transmission ne se fait pas à titre gratuit :

  • en fonction du degré de parenté de l'héritier avec le défunt, des droits de succession variables sont dus ;
  • les héritiers doivent s'acquitter de frais de succession s'il est fait appel à un notaire.

Frais de succession : encadrés par la loi

Lors du décès, les héritiers peuvent faire appel à un notaire, en charge de la gestion de la succession. Le notaire doit être rémunéré : cette rémunération est strictement encadrée par la loi.

Elle comprend :

  • les droits et taxes : les actes notariés sont généralement soumis à enregistrement et publicité :
    • le client paie les droits et taxes afférents ;
    • le notaire transmet ces sommes à qui de droit (État et collectivités locales) ;
  • les déboursés : ce sont les frais que le notaire débourse dans la mission qui lui est donnée ; le client est tenu au remboursement de ces frais ;
  • la rémunération : le notaire est rémunéré par le client au moyen :
    • d'émoluments : rémunération réglementée qui s'applique lors de l'accomplissement de missions de rédaction d'actes notariés ;
    • d'honoraires : rémunération librement négociée entre le notaire et son client, pour l'accomplissement de missions de conseil.

La gestion de la succession par le notaire implique la rédaction de nombreux actes notariés : dans ces conditions, les héritiers rémunèrent le notaire au moyen d'émoluments légalement fixés.

Coût des actes notariés : frais de succession

Le coût d'un acte notarié dépend principalement de la valeur du bien concerné.

Les émoluments sont fixés tel qu'il suit :

Frais de succession : le coût des actes
Actes Valeur du bien Coût HT
Acte de notoriété   57,69 €
Inventaire   76,92 €
Attestation de propriété immobilière Moins de 6 500 € 1,972 %
Entre 6 500 et 17 000 € 1,085 %
Entre 17 000 et 30 000 € 0,740 %
Plus de 30 000 € 0,542 %
Déclaration de succession Valeur de l'actif : moins de 6 500 € 1,578 %
Entre 6 500 et 17 000 € 0,868 %
Entre 17 000 et 30 000 € 0,592 %
Plus de 30 000 € 0,434 %
Partage de la succession Valeur de l'actif : moins de 6 500 € 4,931 %
Entre 6 500 et 17 000 € 2,034 %
Entre 17 000 et 60 000 € 1,356 %
Plus de 60 000 € 1,017 %

Bon à savoir : les émoluments ne tiennent pas compte des droits et taxes, ni des déboursés.

Frais de succession : les autres actes notariés

En matière de donations, les frais de notaire - obligatoires - dépendent également de la valeur des biens donnés. La rédaction d'un testament peut aussi donner lieu à des frais de notaire, qu'il soit authentique ou olographe.


Autres sujets sur Ooreka


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
PC
pascal cocrelle

conseil en gestion de patrimoine | socrate finances

Expert

eric sniter

ingénieur patrimonial - courtier en crédit | forward ingénierie

Expert

ML
mickaël lentz

consultant en gestion budgétaire / analyste crédit | ml consultant

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Vous voulez organiser vos frais de succession ?

Faites une simulation gratuite !

Optimisez vos frais de succession.

Gratuit et sans engagement !



Pour aller plus loin


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !
Vous êtes déjà inscrit à notre newsletter.

Liens rapides

Tout le guide pratique succession

Tout le guide pratique