Contrat de révélation de succession

Ooreka Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en octobre 2018

Sommaire

  • Qu'est-ce-qu'un contrat de révélation de succession ?
  • Quelles sont les obligations du notaire ?
  • Quelle rémunération pour un généalogiste ?

Le contrat de révélation de succession est encore trop souvent considéré comme un service inutile, voire abusif.

Pour vous aider à y voir plus clair, nous revenons sur les enjeux et l'utilité du contrat de révélation de succession, ainsi que sur les obligations notariales en la matière.

Qu'est-ce-qu'un contrat de révélation de succession ?

Lorsque le notaire ne parvient pas à identifier les héritiers d'une succession ouverte par ses soins, il doit faire appel à un prestataire de services, qu'il charge de retrouver lui-même les héritiers en question.

C'est le généalogiste successoral, qui fait signer aux héritiers un contrat de révélation de succession. Le contrat est évidemment signé avant la révélation de la succession.

En clair, signer le contrat est la seule façon, pour l'héritier, de percevoir l'héritage s'il ignore d'où il provient.

A contrario, si l'héritier est déjà au courant du décès, il ne doit rien signer et prendre directement contact avec le notaire.

Le contrat de révélation de succession est soumis à la législation sur le démarchage à domicile (article L 121-23 et suivants du Code de la consommation).

Cela permet notamment à la personne démarchée de revenir sur le contrat signé dans un délai de 14 jours (et non plus 7 jours depuis la loi n° 2014-344 du 17 mars 2014 relative à la consommation).

Quelles sont les obligations du notaire ?

Il incombe au notaire d'établir la filiation des héritiers jusqu'au 6ème degré.

Il ne doit recourir au généalogiste qu'après avoir procédé aux investigations propres à l'identification et à la localisation des héritiers.

En revanche, le notaire doit faire appel à un généalogiste pour éviter que la succession ne tombe en déshérence, c'est-à-dire ne revienne à l'État.

Lorsqu'une absence de cause au contrat de révélation est constatée, celui-ci est jugé sans effet et le généalogiste ne peut prétendre à sa rémunération.

Quelle rémunération pour un généalogiste ?

C'est le contrat de révélation de succession qui fixe la rémunération du généalogiste.

La rémunération est prélevée sur la part nette de la succession recueillie par les héritiers, après paiement des droits de succession. Elle dépend du lien de parenté de l'héritier avec le défunt.

Plus l'héritier retrouvé est éloigné du défunt, plus le travail effectué par le généraliste est complexe, plus sa rémunération importante. En revanche, si la succession se révèle déficitaire, l'héritier n'a pas à s'acquitter des honoraires du généalogiste.

La rémunération du généalogiste n'est pas règlementée par barème. Ainsi, il est tout à fait possible pour l'héritier de la négocier avant de signer le contrat.

Ceux qui n'ont pas eu ce réflexe peuvent toujours saisir le tribunal de grande instance pour réduire la rémunération si elle apparaît excessive eu égard au service rendu et à l'utilité de l'intervention du généalogiste.

Succession : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour faire les bons choix
  • Des conseils sur la gestion de l'indivision
Télécharger mon guide
Succession
1 Faire appel à un notaire pour régler la succession

Ces articles concernent aussi l'étape "Faire appel à un notaire pour régler la succession" :

Voir les 58 articles

Aussi dans la rubrique :

Faire appel à un notaire pour régler la succession

Sommaire

Avant de se lancer

Liquidation de succession

Déterminer si la présence d'un gestionnaire de la succession est prévue

Gestion succession

Ouverture des opérations successorales

Ouvrir une succession avec notaire

Recherche des dispositions de dernières volontés

Envoi en possession Ouverture de testament Délivrance de legs Fichier central des dispositions des dernières volontés

Évaluation de la consistance de la succession

Recel de succession Inventaire succession

Acceptation ou refus de la succession par les héritiers (option successorale)

None Accepter une succession à concurrence de l'actif net Renonciation à succession Accepter ou refuser une succession ? 8 conseils pour se décider

Établissement de l'acte de notoriété et recherche d'héritiers

Acte de notoriété succession Retrouver un héritier

Établissement de l’attestation de propriété ou du certificat de mutation

Certificat de mutation 5 documents nécessaires pour la succession