Ce qu’il faut savoir avant de faire une donation

Vous envisagez de consentir une donation. Vous trouverez dans notre dossier toutes les réponses aux questions liminaires que vous vous posez pour préparer au mieux le transfert de votre patrimoine.

Sommaire

Avant de se lancer

Le patrimoine rassemble l'ensemble de vos biens (patrimoine immobilier, patrimoine financier, patrimoine professionnel…) mais aussi vos dettes. Votre patrimoine est transmissible de votre vivant ou lors de votre décès.

Lire l'article

Qui peut donner ?

On appelle « donateur » la personne qui va transmettre à quelqu’un une partie de son patrimoine. La donation ne sera possible et valable que si cette personne est saine d’esprit, âgée d’au moins 16 ans et capable juridiquement.

Donateur

Article

Lire l'article

Qui peut recevoir ?

On appelle « donataire » la personne qui va recevoir le bien. La donation doit être expressément acceptée par elle. Plusieurs personnes sont susceptibles de recevoir une donation.

Voici quelques exemples :

Quel(s) bien(s) de son patrimoine donner ?

Biens immobiliers, mobiliers, sommes d’argent… tous peuvent entrer dans l’acte de donation. En revanche, en présence d’héritiers réservataires, vous ne pourrez pas disposer librement de l’ensemble de vos biens.

Bien existant et licite

Le donateur ne peut donner que ce qu’il possède. A contrario, la donation ne peut pas porter sur un bien que le donateur pourrait acquérir dans le futur. Il n’est pas possible également de donner un bien illicite.

Lire l'article
Lire l'article

Limites à la donation de vos biens

S’il est possible pour une personne de transmettre une partie de son patrimoine de son vivant, il est impossible de déshériter un héritier réservataire, et donc de tout donner à un tiers : la réserve héréditaire est la part du patrimoine qui lui est réservée.

En résumé, en présence d’un héritier réservataire :

  • la quotité disponible pourra faire l’objet d’une donation au profit d’un héritier réservataire ou d’un tiers ;
  • la réserve héréditaire pourra faire l’objet d’une donation « en avance » au profit d’un héritier réservataire.

À l’inverse, en l’absence d’héritier réservataire, tout le patrimoine peut être donné.

Succession

Succession : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour faire les bons choix
  • Des conseils sur les démarches et modalités
Télécharger mon guide

Aussi dans la rubrique :

À savoir

Sommaire